Dec 01
Posted by Super User

KamerBeat

 

Mbida Douglas

Jacques Douglas Mbida : Il y a eu des incompatibilités chez les Kassav
Son crâne rasé présente quelques bouts de cheveux grisonnants, mais son visage d’éternel adolescent semble défier le temps. Douglas Mbida, malgré des décennies passées dans le monde bouillant de la musique et des studios, est un grand timide – même s’il s’en défend… timidement. Les Camerounais d’une génération relativement récente ne l’ont découvert qu’au sein du mythique groupe Kassav des beaux jours. Il apprend quelques rudiments de guitare auprès du regretté Jean Akoa dit «Django», l’un des métronomes de la défense du grand Canon de Yaoundé. Ekambi Brillant contribuera à mettre de l’ordre dans ces pré requis. En France où il s’installe par la suite, Douglas Mbida est déjà un pianiste reconnu. En 1977, il s’allie à Jacob Devarieux, qu’il retrouvera plus tard au sein des Kassav, mais aussi Jimmy Mvondo Mvele ou encore Mekongo Président, pour créer le groupe Ozila qui fera un album. Le claviériste et le guitariste Devarieux, qui connaît déjà bien le milieu de la chanson camerounaise en Hexagone, mettent sur pied le Zoulou Gang qui disparaîtra lui aussi au terme d’un album. Entre-temps, l’homme est devenu un instrumentiste fort demandé sur la place parisienne. Il fait un bout de chemin en 1983 avec le Gabonais Pierre Akendengue. A titre personnel, il revendique les albums «Mot mfop» (1981), «Ma vie à moi» (1984), «Cameroon» (1987) et «Za me yen» (1992). Le sommet de sa carrière intervient avec son intégration dans les Kassav, 1983. Il y évoluera pendant 13 ans avant que le vent de l’intrigue ne s’installe.

more info
Nov 22
Posted by Super User

Son crâne rasé présente quelques bouts de cheveux grisonnants, mais son visage d’éternel adolescent semble défier le temps. Douglas Mbida, malgré des décennies passées dans le monde bouillant de la musique et des studios, est un grand timide – même s’il s’en défend… timidement. Les Camerounais d’une génération relativement récente ne l’ont découvert qu’au sein du mythique groupe Kassav des beaux jours. Il apprend quelques rudiments de guitare auprès du regretté Jean Akoa dit «Django», l’un des métronomes de la défense du grand Canon de Yaoundé. Ekambi Brillant contribuera à mettre de l’ordre dans ces pré requis. En France où il s’installe par la suite, Douglas Mbida est déjà un pianiste reconnu.

more info
Nov 02
Posted by Super User

Exclusivité Afrikara.com : Mbida Douglas, ex-Kassav raconte l’album Gorée 
10/10/2006

Afrikara.com célèbre avec la communauté des Karanautes et ses nombreuses amitiés les 20 ans de l’album conscience du mythique groupe de Zouk, Kassav. Pour entrer dans l’univers fermé des secrets de fabrication, la rédaction s’est adressée à un de ceux qui avaient vécu en acteur aux manettes l’aventure extraordinaire de cette formation et celle particulière de l’album «Gorée». Mbida Douglas, le seul africain à avoir partagé la vie du groupe caribéen comme membre à part entière, aux claviers, pour sa voix et ses talents de compositeurs, était assez bien placé pour nous redonner le «Making of» de ce tube qui s’écoute toujours.

more info